Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Attention, horaire inhabituel (pour respecter l'équité sportive de la dernière journée), le coup d'envoi de ce huitième épisode sur le passé récent entre Annéciens et Sanpriots sera donné à 20h30.

Photos : Corinne Zanibellato

C'est l'heure de baisser le rideau de cette saison 2021/2022. Elle restera comme une belle réussite et la confirmation de la progression régulière du club annécien depuis de longues années maintenant, une trajectoire entamée en 2013/2014 avec le doublé Coupe de France régionale et champion de Prénationale puis la montée en Nationale 2 en 2019 et donc désormais un place très solidement validée dans le haut de tableau de la quatrième division française.

Quel que soit le résultat de la dernière journée, le groupe de Benoît Boucher et Willy Alili terminera l'exercice à la quatrième place. Très loin derrière l'incontestable champion Vénissieux (qui va certainement aller chercher les vingt-deux victoires en autant de journées), loin de Grenoble (à quatre victoires) et à quelques longueurs de Saint Etienne. Derrière ce trio, les Rouges se sont montrés autoritaires avec 83% des points pris contre les équipes classées de la cinquième à la douzième place (onze victoires, trois matches nuls et une seule petite défaite). A la maison, les choses ont parfois été un peu compliquées après les cinq succès consécutifs à l'automne : un seul succès sur les cinq dernières réceptions à Chatenoud depuis décembre.

Il est toujours difficile de ressortir des individualités d'un collectif, surtout avec l'identité défensive et la profondeur de l'effectif (vingt-six joueurs utilisés en première), mais le duo Alex Geiling-Stan Renson dépassera les deux-cents réalisations cette saison (avec un tiers des buts marqués de l'équipe). Ils seront tous les deux présents pour mener l'attaque annécien contre Saint Priest lors de cette dernière journée. A l'aller, les pivots s'étaient régalés (une dizaine de buts pour Kévin Delaune et Basilio De Grazia) et plusieurs autres atouts offensifs (comme le jeune gaucher Robin Molliex ou encore le spectaculaire Axel Drouin qui disputera son dernier match avec le club) laissent présager un joli spectacle. Rappelons la longue liste des absents : Julien Poulain, Niels Arbey, Florent Caleiro, Sabri Behloul, Nico Saintvoirin, Hugo Alili, Jalil Kouzmet, Liam Lebard (ainsi que Loris Petit et Edouard Choudin qui avaient arrêté en cours de saison).

Ce sera la même chose dans les rangs adverses avec les absences de deux gardiens (Douay, Perrin) et de deux joueurs majeurs (Stropoli, auteur d'un sept sur sept à l'aller, et le capitaine Q.Wadbled). L'infirmerie chargée et un calendrier compluqué à l'extérieur expliquent la fin de saison douloureuse des Sanpriots qui restent sur quatre défaites consécutives et seulement trois victoires prises sur onze matches en 2022. Longtemps cinquième, Saint Priest terminera septième ou huitième et a été capable de grosses performances lors de matches très serrés (à Nevers et surtout contre Grenoble en février dernier). Le jeune Morel à gauche, la valeur sure Lamena à droite et le distributeur Urbe en demi centre tenteront de perturber la quatrième meilleure défense de la poule. C'est plus compliqué de l'autre côté du terrain pour la défense rhodanienne qui est l'avant dernière de la poule.

Annecy veut bien finir, à la maison, pour refermer un très beau chapitre, dire aurevoir comme il se doit à ceux qui arrêteront ou partiront (pensées à Basilio De Grazia, Jalil Kouzmet, Axel Drouin et peut-être d'autres) et poser les bases de la suite de ses aventures. Il sera ensuite temps de se reposer, de construire l'effectif le plus pertinent possible et de revenir au mastique début août.

Paroles de coaches

Benoît Boucher (entraîneur Annecy Handball) : « On avait à cœur de gagner à Longvic, c'est une équipe contre laquelle on a souvent été en manque de réussite. Le match était un peu brouillon en attaque, en revanche, notre défense a bien plutôt bien fonctionné, on a su gérer dans le money time. On est aux attentes, première partie de tableau au pied du podium. La troisième place était vraiment jouable, c'est le seul regret. On sort une bonne saison malgré les blessés (et il y en a pléthore). On a su poser des problèmes aux grosses écuries, faire douter des équipes de ce calibre est également une grosse satisfaction. C'est important bien finir et, attention, Saint Priest n'est pas une équipe à sous estimer. De notre côté, il y aura forcément de l'émotion car quelques joueurs vont arrêter comme Basilio ou Jalil. Je suis étonné des derniers résultats de Saint Priest. A l'aller, je pense qu'ils avaient été surpris de notre performance et de notre état d'esprit (on était en mode commando et ça nous avait réussi). L'ambition la saison prochaine, c'est le podium et on jouera le coup à fond. Merci aux joueurs, aux dirigeants ainsi qu'à l'ensemble des bénévoles du club. Merci aux supporters pour leur présence cette saison, c'est important qu'il y ait de l'affluence à Chatenoud. »

Mahmoud Benamar (entraîneur Saint Priest) : « Notre objectif principal était le maintien mais nous avions la possibilité de faire mieux que la septième place si nous avions eu la chance de disposer de toutes nos forces tout au long de la saison. Le dernier match à effectif complet remonte à la douzième journée, c'était en février. On s'attend à un match compliqué, ce qui avait déjà été le cas au match aller (avec une préparation particulière à cette période là). Nos objectifs futurs seront de grandir et de pérenniser le niveau. »

Les données

Annecy Handball : 4ème de la poule 5 de Nationale 2 2021/2022 – 12V, 3N, 6D (48 pts) – 4ème attaque (30,6 buts marqués en moyenne) – 4ème défense (28,3 buts encaissés en moyenne) – 5 derniers matches : NDNDV – Dernier match : Longvic-Annecy (25-28, 14 mai 2022).

Saint Priest Handball : 7ème ex aequo de la poule 5 de Nationale 2 2021/2022 – 8V, 0N, 13D (37 pts) – 7ème attaque (28,9 buts marqués en moyenne) – 11ème défense (31,7 buts encaissés en moyenne) – 5 derniers matches : VDDDD – Dernier match : Saint Priest-Saint Etienne (28-37, 14 mai 2022).

Arbitres : Kentzinger, Romatet.

Les dernières confrontations : Saint Priest-Annecy (30-35, 8 jan. 2022, N2), Saint Priest-Annecy (33-25, 16 mars 2019, N3), Annecy-Saint Priest (34-27, 6 oct. 2018, N3), Saint Priest-Annecy (24-22, 1er avril 2017, N3), Annecy-Saint Priest (29-30, 12 nov. 2016, N3), Annecy-Saint Priest (26-22, 2 mars 2014, CDF reg), Annecy-Saint Priest (21-20, 3 mars 2013, CDF reg).

La dernière journée de Nationale 2

Annecy-Saint Priest (sam. 20h30)
Vénissieux-Nevers (sam. 20h30)
Grenoble-Longvic (sam. 20h30)
Saint Etienne-Chalon (sam. 20h30)
Dijon B-Entente Beaujolaise (sam. 20h30)
Saint Egrève-Aix en Savoie (sam. 20h30)

Le classement de la poule 5

1-Vénissieux, 63 pts, +181 
2-Grenoble, 56 pts, +125 
3-Saint Etienne, 51 pts, +87
4-Annecy, 48 pts, +48
5-Nevers, 46 pts, -3
6-Dijon B, 41 pts, +6
7-Longvic, 37 pts, -51
8-Saint Priest, 37 pts, -57
9-Entente Beaujolaise, 32 pts, -83
10-Aix en Savoie, 32 pts, -76
11-Chalon, 32 pts, -128
12-Saint Egrève, 28 pts, -49

Les matches d'Annecy Handball

Nationale 2 : Annecy-Saint Priest (sam. 20h30)
Prénationale féminine : Oyonnax-Annecy (sam. 20h)
Prénationale masculine : Annecy B-Annemasse (sam. 18h30)
Honneur région masculine : Annecy C-Aix en Savoie C (dim. 15h)
Deuxième division territoriale masculine : Aime Tarentaise Vanoise-Annecy D (dim. 14h)
-11 garçons 2 : plateau à Chatenoud contre Cruseilles et Poisy 2 (sam. 16h)
FSGT : ASEA-Annecy (ven. 20h15)

Ce navigateur ne supporte pas les PDF. Téléchargez le fichier pour le visualiser : Télécharger PDF.

Dans cet article