Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

De l'impatience, de la tension, de l'indécision, le derby savoyard a tenu toutes ses promesses...

---------- L'album photo du match sera mis en ligne sur notre page Facebook en début de semaine prochaine ---------

Autour de 19h05 hier, la paire d'arbitres Bondueaux-Hakkar a mis fin à plus de six mois d'attente et de disette de compétition en donnant le premier coup de sifflet de la saison de Nationale 2 (notre nouveau partenaire Homeforme avait donné le coup d'envoi fictif). Et Aix en Savoie se lançait à corps perdu dans les premières minutes en imposant un rythme d'enfer avec des engagements rapides efficaces et des montées de balles supersoniques (3-3, 3e). Le gaucher savoyard Muscio et le capitaine annécien Renson se livrait un duel à distance dans le scoring avant que Thauvin ne sorte les premiers arrêts et Robert ne convertisse les premiers jets de sept mètres (6-8, 12e).

Les « Orange et Noir » déroulaient leur jeu offensif sans aucun échec au tir ni aucune perte de balle pendant les onze premières minutes de la partie. De quoi semer le doute chez les supporters locaux et confirmer l'atmosphère tendue du derby. Rachid Aouafa faisait son entrée dans le but local pour enfin interrompre cet état de grâce avec un premier arrêt de gardien à la quinzième minute pour Annecy. Malgré un momentum clairement visiteur, les Rouges restaient au contact, changeaient leur dispositif défensif pour passer un 5-1 avec Jalil Kouzmet en pointe et réglaient leur jeu collectif. Un 4-0 express pour mener 12-9 (20e). Un bon passage de Thauvin et Georgen et une première supériorité numérique bien négociée ramenaient Aix en Savoie à égalité à la pause (14-14).

Fidèle à son identité et sa force mentale, Annecy en remettait encore plus en défense et prenait ses distances d'entrée de second acte. Quatre échecs et deux pertes de balles consécutifs pour voir les protégés de Pachoud ne marquer leur premier but qu'après six minutes (17-14, 35e). De retour dans les bois après un 0/7 en début de partie et vite suppléé par Rachid Aouafa, Jean Luc Hajicek prenait enfin le dessus sur Robert et Grondin. Longtemps bloqué à deux ou trois buts devant, les Rouges passaient par le côté droit de Mario Rego et Bastien Chevarin puis par l'efficacité de Stan Renson et Niels Arbey pour s'échapper (21-16, 42e). Aix en Savoie accusait le coup, sans solutions en attaque à l'image des deux pertes de balles de Fidji et très vite dans la frustration comme le prouve la disqualification de Hugo Milesi sur un geste d'humeur dès sa première attaque en deuxième période (23-18, 47e).

Ces Aixois ne meurent jamais et se relancent par le bras de Georgen, la contre attaque de Robert et les arrêts de Rose (23-20, 50e). Moment choisi par Jean Luc Hajicek pour sortir une extension de la jambe droite sur un tir de Chalmandrier pour stopper l'élan adverse. Un brin de réussite pour Elies Debbache et Bastien Chevarin, une défense performante emmenée par Alex Geiling, Jalil Kouzmet, Florent Auffant et Kevin Delaune remettaient de la distance (25-20, 54e). Le va-tout aixois qui sortait son gardien en attaque fonctionnait un temps toujours avec Georgen à la finition (25-22, 55e), ce qui lançait une belle bataille de chants dans les tribunes entre les supporters des deux clubs. L'excellent Georgen manquait alors un tir ouvert, hors cadre au moment où Annecy était dans le dur. Sanction immédiate par le bourreau Stan Renson par deux tirs surpuissants au travers, suivis d'un engagement cafouillé entre Walter et Robert (27-22, 59e). Basilio De Grazia s'offrait un sprint secteur cental en contre attaque pour conclure avec autorité et plaisir ce premier succès de la saison (28-22).

La célébration rouge était complètement logique entre le soulagement d'avoir validé la préparation estivale par une victoire dans le derby savoyard. En plus de l'efficacité défensive (qui a contenu une des meilleures attaques de la poule à seulement 41 tirs tentés au total et huit buts marquésen deuxième mi-temps), le staff pourra se féliciter d'un total ultra réduit de pertes de balles (8), synonyme de sérénité et de maîtrise surtout dès la première journée de championnat.

Retrouvez toutes les stats dans la feuille de match ci-dessous (en dessous de la bannière Partenaires) ainsi que le flux vidéo des deux périodes sur notre page Facebook...

La première journée de Nationale 2

Annecy-Aix en Savoie (28-22)
Grenoble-Saint Priest (21-16)
Venissieux-Saint Egreve (reporté au 31 octobre)
Chalon-Nevers (34-27)
Entente Beaujolaise-Semur en Auxois (26-33)
Dijon B-Marsannay (33-25)

Le classement de la poule 5

1-Dijon B, 3 pts, +8
2-Chalon, 3 pts, +7
3-Semur en Auxois, 3 pts, +7
4-Annecy, 3 pts, +6
5-Grenoble, 3 pts, +5
6-Saint Priest, 1 pt, -5
7-Aix en Savoie, 1 pt, -6
8-Entente Beaujolaise, 1 pt, -7
9-Nevers, 1 pt, -7
10-Marsannay, 1 pt, -8
11-Sant Egrève, 0 pt (-1M)
12-Venissieux, 0 pt (-1M)

This browser does not support PDFs. Please download the PDF to view it: Download PDF.

Dans cet article