Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Annecy Handball a survolé ce derby savoyard, encaissant son plus petit total de buts depuis trois ans.

Photos : Corinne Zanibellato

La dernière sortie des Rouges à Chatenoud s'était soldée par un carton offensif (40-27 contre Chalon), inédit depuis leur retour en Nationale 2. Deux semaines plus tard, la domination a été la même mais avant tout sur le plan défensif avec 19 arrêts de gardiens (neuf pour Jean Luc Hajicek lors du premier acte et dix pour Jérémie Duret dans le second), un adversaire limité à sept petits buts marqués à la pause et donc dix huit au final et surtout le sentiment d'avoir mis complètement K.O. le rival savoyard.

Malgré un tempo très lent et un faux rythme, les attitudes annéciennes confirmaient la confiance amassée depuis la reprise début août. Jean Luc Hajicek gagnait ses premiers duels sur les ailiers Robert et Peyronnet (peut-être désormais les meilleures armes aixoises) et célébrait chaque parade avec le banc et les absents du soir en tribunes. L'attaque était en revanche en difficulté, passive et sur la retenue mais Florent Auffant montrait l'exemple avec des tirs puissants et convaincus (3-3, 10e). Annecy retrouvait vite son identité avec des tirs de loin d'arrières et cinq passes décisives consécutives du demi centre Stan Renson (7-3, 16e). 

Les Orange et Noir faisaient illusion quelques minutes en passant sur une défense plus étagée et en profitant d'un temps faible et des premières rotations locales (7-5, 19e). Répit de courte de durée car un temps mort pris par le staff était suivi d'un but de Basilio De Grazia dans son style caractéristique (bien servi par son pote Luca De Palma), d'une récupération opportuniste de ce même Luca De Palma sur l'aile gauche, de quatre arrêts de Jean Luc Hajicek sur les gauchers adverses (dont une double parade sur Kedzia) et d'un passage en force provoqué et célébré par Nicolas Saintvoirin (10-5, 24e). Après quelques hésitations et échecs au tir rouges, Florent Caleiro et Robin Zanibellato assuraient la fin de la première période (13-7).

Au retour des vestiaires, les joueurs de Benoît Boucher et Willy Alili montaient instantanément le niveau d'intensité, d'envie et de hargne. Alex Geiling envoyait un missile et délivrait deux passes décisives pour Kevin Delaune et Florent Caleiro (16-7, 35e). Sabri Behloul l'imitait avec sa spéciale en appui proche de la défense, Jérémie Duret scotchait à deux reprises Muscio et Kevin Delaune se régalait en pivot et en numéro 3 de défense. L'attaque des visiteurs était complètement perdue, subissait plusieurs refus de jeu, perdait des ballons improbables et devait se résoudre à tenter des tirs impossibles (23-9, 42e). Un 6-0 qui se concluait par la disqualification de Menetrieux suite à une faute non maîtrisée sur Stan Renson. 

En face, le gardien Majewski était le seul à surnager dans le marasme savoyard avec une quinzaine d'arrêts (dont plusieurs à bout portant), peut-être avec Alexis Debernardi sur le poste d'arrière droit. Jérémie Duret sortait un jet de sept mètres de Robert et projetait rapidement son équipe après chaque arrêt avec des relances intelligentes (27-13, 53e). La fin de match était anecdotique mais les Rouges se faisait plaisir à l'image d'un kung fu lancé par Nicolas Saintvoirin vers Robin Zanibellato. 

La toujours meilleure attaque de la poule (35,6 buts marqués en moyenne) reste donc invaincue et dans le trio de tête avec Grenoble et Vénissieux. Après un week-end off, les coéquipiers de Loris Petit se déplaceront justement à Tola Vologe pour défier l'armada de Vénissieux (considérablement renforcée pendant l'intersaison).  

(La feuille de stats est à consulter en dessous de la bannière Partenaires)

La 3ème journée de Nationale 2

Annecy-Aix (31-18)
Grenoble-Entente Beaujolaise (35-23)
Saint Etienne-Venissieux (23-26)
Nevers-Saint Priest (28-29)
Dijon B-Saint Egrève (35-20)
Longvic-Chalon (31-32)

Le classement de la poule 5

1-Grenoble, 9 pts, +38
2-Annecy, 9 pts, +29
3-Venissieux, 9 pts, +24
4-Saint Etienne, 7 pts, +11
5-Dijon B, 7 pts, +6
6-Nevers, 7 pts, +5
7-Saint Priest, 7 pts, -6
8-Chalon, 5 pts, -28
9-Longvic, 3 pts, -5
10-Entente Beaujolaise, 3 pts, -24
11-Saint Egrève, 3 pts, -24
12-Aix en Savoie, 3 pts, -26

Les matches d’Annecy Handball

Nationale 2 : Annecy-Aix en Savoie (31-18)
Prénationale féminine : Arve Giffre-Annecy (25-15)
Prénationale masculine : Chambéry C-Annecy B (31-25)
Honneur régional masculine : Annecy C-Thonon (25-33)
-18 France : Bassin Annécien-Chalon (42-24)
-18 Excellence AURA : Albertville-Annecy (23-21)
-17 Excellence AURA : Pays Voironnais-Bassin Annécien (26-30)
-13 Excellence AURA : Bassin Annécien-Sallanches (23-8)
-11 garçons : tournoi à Poisy

Ce navigateur ne supporte pas les PDF. Téléchargez le fichier pour le visualiser : Télécharger PDF.

Dans cet article