Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Le retour de la Nationale 2 à la salle Chatenoud (deux mois après le dernier revers contre Longvic) a été électrique dans un match atypique avec plusieurs disqualifications, une panne de table de marque et un scenario ultra serré et tendu. La tribune retrouvait pour l'occasion les tambours et les encouragements des jeunes du club et de l'historique Alexandre, il fallait bien tout ça pour mener les Rouges vers leur dixième succès de la saison. 

Malgré de nombreux échecs au tir (huit dans les dix premières minutes) et un rythme plutôt lent, Annecy prenait le score petit à petit (2-0, 5e puis 3-2, 10e) jusqu'à une belle série d'Alex Geiling au scoring (11-7, 22e). Un court temps en échec, la base arrière caladoise répondait par un 6-1 en cinq minutes en sortie de temps mort et pendant une fin de première mi-temps qui se jouait à l'aveugle sans chrono et sans score affichés à cause d'une panne de la table de marque de la salle Chatenoud. Le meilleur joueur du match, Maxence Douriaut prenait ses responsabilités, jouait très juste et efficace avec six buts à la pause (12-13, 28e puis 13-14, 30e). Le partiel visiteur prenait de l'ampleur : le 6-1 gonflait en un 10-3 en treize minutes (14-17, 33e), l'ailier gauche Werthle et le gardien Lacroix étant venus relayer un temps leur base arrière. 

Les ajustements défensifs et la volonté de pousser tous les ballons (sans temps faible) commençaient lentement à faire leurs effets côté haut savoyard. Stan Renson dans son style caractéristique dans la percussion, Niels Arbey sur sept mètres (après quelques échecs dans l'exercice) et Jérémie Duret dans les cages grapillaient (20-21, 43e). Plusieurs faits de jeu allaient alors faire monter encore plus la tension : la disqualification immédiate de Stan Renson à seize minutes du terme et le carton rouge pour trois exclusions temporaires du défenseur visiteur Szymczyk vingt secondes plus tard resdistribuaient les cartes. Le gardien Lacroix et l'éternel Douriaut (onze buts au total) conservaient l'avantage (21-23, 47e puis 22-24, 49e).

Le jeune Robin Zanibellato prenait la mène de l'attaque annécienne et, après un temps d'adaptation, se montrait très efficace, avec un premier but puis en provoquant la disqualification de Mallet (23-24, 50e). L'adversaire souffrait de fatigue par un manque de rotations (seulement trois remplaçants sur le champ) et par un jeu exclusivement centré sur la base arrière Alliel-Douriaut-Corneil. Annecy égalisait (24-24, 51e puis 25-25, 52e) par Niels Arbey et Kevin Delaune puis fermait la boutique en défense en n'encaissant aucun but pendant six minutes pour un 5-0 décisif (29-25, 58e). Villefranche déplorait la blessure de son arrière droit Corneil sur la fin et devait donc céder face à la solidité et à l'énergie des joueurs de Benoît Boucher et Willy Alili. Comme un clin d'oeil à l'identité du club, cette fin de match de guerriers était conclue par deux buts de Robin Zanibellato (dont un tir en appui sur la tête de la défense à 27-25) et deux buts de Hugo Alili en pivot (qui disputait ses premières minutes en Nationale 2).

L'Entente Beaujolaise a longtemps semé le doute chez son vis-à-vis ce samedi soir, notamment grâce à l'excellent Douriaut mais la profondeur d'effectif et l'intensité étaient de l'autre côté. Il faut dire que seulement quatre joueurs ont marqué et même pris des tirs dans les rangs caladois (Douriaut, Alliel, Corneil, Werthle), à 90% sur la base arrière, probablement trop stéréotypé pour résister au retour local et se rapprocher des premiers non relégables (toujours deux victoires de retard). A l'inverse, Annecy enchaîne un troisième succès consécutif en 2022 et reste solidement installée dans le top 4 (toujours à un point de Grenoble et Saint Etienne). 

La feuille de match (FFHB) : Annecy bat Entente Beaujolaise 32-26 (13-14)

Annecy, salle Chatenoud. Arbitrage : Ben Abdellah, Tahaoglu

Annecy Handball : Niels Arbey (7/11 dt 4/7 pen), Stan Renson (6/9 dt 1/1 pen), Alex Geiling (5/8), Robin Zanibellato (3/3), Bastien Chevarin (3/5), Hugo Alili (2/2), Kevin Delaune (2/3), Loris Petit (2/4), Julien Poulain (1/3), Sabri Behloul (1/3), Nico Saintvoirin (0/1), Florent Auffant. Gardiens : Jean Luc Hajicek (45 min, 10 arrêts, 37%), Jérémie Duret (15 min, 4 arrêts, 30,8%). Entraîneurs : Benoît Boucher, Willy Alili. Equipe : 32 buts marqués, 20 tirs manqués (61,5 de réussite), 10 min d'exclusions temporaires.

Entente Beaujolaise : Maxence Douriaut (11/17), Ilan Alliel (6/16 dt 2/2 pen), Christopher Corneil (5/10), Axel Werthle (4/4), Jilel Chamakh, Flavien Gaudillat, Clément Grellier, Jérémy Mallet, Thomas Szymczyk. Gardiens : Fabian Lacroix (60 min, 11 arrêts, 26,2%), Oualid Benkhala. Entraîneur : Oualid Benkhala. Equipe : 26 buts marqués, 21 tirs manqués (réussite de 55,3%), 10 min d'exclusions temporaires.

Les résultats de la 13ème journée

Annecy-Entente Beaujolaise (32-26)
Dijon B-Venissieux (22-26)
Grenoble-Chalon (33-21)
Saint Etienne-Aix en Savoie (22-20)
Saint Egrève-Nevers (36-38)
Longvic-Saint Priest (22-20)

Le classement de la poule 5

1-Vénissieux, 39 pts, +100
2-Grenoble, 34 pts, +94
3-Saint Etienne, 34 pts, +78
4-Annecy, 33 pts, +57
5-Nevers, 28 pts, 0
6-Saint Priest, 25 pts, -24
7-Dijon B, 24 pts, -2
8-Longvic, 24 pts, -29
9-Chalon, 21 pts, -95
10-Aix en Savoie, 20 pts, -52
11-Entente Beaujolaise, 16 pts, -71
12-Saint Egrève, 13 pts, -56

Les matches d'Annecy Handball

Nationale 2 : Annecy-Entente Beaujolaise (32-26)
Honneur régional : Annecy C-Genevois (36-27)
-18 France : Bassin Annécien-Chalon (32-28)
-15 garçons première division territoriale : Pays Rochois-Annecy (22-32)
-13 garçons Excellence AURA : Bassin Annécien-Val de Leysse (27-31)
-13 garçons première division territoriale : Annecy-Annemasse (14-34)
-13 filles première division territoriale : Val de Leysse B-Annecy (18-10)
-11 garçons 2 : plateau à Chatenoud contre La Fillière 2 (V 17-1) et Genevois 2 (D 5-15)
-11 filles : plateau à Sallanches contre Sallanches (D 6-8) et Evian (V 21-1)

Dans cet article

       

L'hebdo illustré du 18 décembre

Le retour sur le super tournoi de Noël, les sélections départementales jeunes, la publication des calendriers de la deuxième phase des championnats jeunes, la dernière journée de Liqui Moly Starligue avant la trêve internationale et une cinquantaine de photos sont au sommaire des infos de la semaine.

L'hebdo illustré du 11 décembre

Les résultats du week-end, la qualif des -17 garçons, le sans faute des seniors, la reprise des championnats dès le 7 janvier, le tournoi à la mêlée de Noel samedi, le troisième tour de Coupe de France régionale pour la réserve à Chatenoud, le tirage de la tombola, le programme télé et une quinzaine de photos sont au sommaire des infos de la semaine.

L'hebdo illustré du 4 décembre

Les excellentes prestations de nos équipes féminines, le choc de N2 à Grenoble, le dernier gros samedi de l'année 2022 à Chatenoud (venez nombreux), les inscriptions pour le tournoi à la mêlée de Noel du 17 décembre, les photos du media day à commander, le programme télé et une trentaine de photos sont au sommaire des infos de la semaine.

Un choc en deux temps (Grenoble-Annecy, 35-24)

D'abord deux premiers tiers à l'avantage des Haut Savoyards performants sur leurs fondamentaux pour mener pendant trente-cinq minutes puis un impressionnant rush grenoblois (10-0 en douze minutes) pour faire respecter la hiérarchie.

Le plus grand défi pour terminer 2022 (Grenoble-Annecy, sam. 20h30)

Ce sont les deux premiers de la poule qui se retrouvent à Pablo Neruda pour le dernier match de l'année 2022. Les locaux seront favoris avec une armada complète et en pleine confiance mais les Haut Savoyards vont tout faire pour semer le doute et élever leur niveau.