Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Devant du début à la fin, Annecy a confirmé ses ambitions avec une qualité de jeu maintenue malgré les absences.

Photos : Lucia Grémont

Après deux larges succès en ouverture, Annecy faisait face à un véritable test dès la troisième journée, privé de nombreux cadres (Stan Renson, Julien Poulain, Gauthier Floner, Adrien Jaccoud, Jalil Kouzmet et Thomas Girard notamment) et face à un autre prétendant à la montée. Le staff faisait alors confiance à trois joueurs de la réserve (Florent Caleiro, Loris Petit et Quentin Bertrand) pour palier ces absences.

Face à Saint Priest au grand complet, les Rouges réussissaient un départ parfait grâce aux arrêts de Jean Luc Hajicek, à la justesse de Tom Vinatier, à la finition d'Adrien Donnat et aux tirs malicieux de Florent Caleiro (6-1, 7e). Avec un très bon Dupond à la distribution (six passes décisives en première période, huit au total), Saint Priest se réveillait sur les ailes et profitait des premiers ratés locaux pour installer son jeu rapide (9-6, 14e). Au retour d'un temps mort efficace, Alex Geiling envoyait un missile en lucarne opposé, Tom Vinatier sortait son chab' sur Lefranc, Jean Luc Hajicek gagnait deux duels à six mètres face à Smanio et Lamena et Sabri Behloul et Adrien Donnat concluaient les contre attaques. Dix dernières minutes de grande qualité pour s'échaper (18-10, 30e).

Le second acte lançait très tôt le festival de Loris Petit (photo) sur l'aile gauche qui marquait les deux premiers buts haut savoyards après deux minutes de cafouillage. Symbole de la jeunesse annécienne avec ses compères de formation (Tom Vinatier et Sabri Behloul), ce jeune joueur de 19 ans ne s'arrêtait pas là et sortait un 7/8 au tir en trente minutes, avec des buts très importants pour repousser les bons passages san priods. A 23-16 (40e), pas grand chose ne semblait pouvoir inquiéter les Rouges mais le passage en pivot du grand Quentin Wadbled, la finition de Bernet sur l'aile gauche et le coup de fatigue local relançaient l'affaire (23-19, 44e puis 27-24, 54e).

La force des grandes équipes est de pouvoir mettre un coup d'accélérateur au moment où l'adversaire reprend confiance et semble capable d'inverser la dynamique. C'est ce que les joueurs de Benoît Boucher et Willy Alili ont fait à plusieurs reprises samedi soir : Loris Petit en infériorité numérique puis en contre attaque (25-19, 45e), Bastien Chevarin au caviar pour Adrien Donnat ou encore Sabri Behloul sur un duel de qualité sur retour de temps mort (27-22) et enfin Yoan Randy, en échec tout au long du match et qui sortait trois buts décisifs dans le money time (30-25, 56e). Jean Luc Hajicek claquait ses 17ème et 18ème arrêts pour valider la victoire (34-27).

La patte de la jeunesse restera comme le grand enseignement de ce succès autoritaire. Six joueurs de vingt deux ans ou moins ont joué un rôle majeur sur les soixante minutes de la partie (Tom Vinatier, Loris Petit, Sabri Behloul, Adrien Donnat, Yoan Randy et Alexandre Geiling). Un véritable plaisir de voir autant de joueurs formés au club depuis de nombreuses années (tous à part Alex Geiling formé à Plaisir) assumer leurs nouveaux rôles et les ambitions du groupe et du club. De façon anecdotique, Annecy prend seul la tête de la poule mais les concurrents directs ont aussi frappé fort (Guilherand Granges allant gagné 44-31 à Saint Egrève, Aix en Savoie claquant un +10 à Clermont et Rhône Eyrieux ayant pris le dessus sur la réserve de Valence).

Un petit mot pour souhaiter un bon rétablissement à Max Lamena, touché à la cheville en fin de première mi-temps. Les stats et la feuille de match sont à consulter en dessous de la bannière "Partenaires" ci-dessous...

La 3ème journée de Nationale 3

Annecy-Saint Priest (34-27)
Rhône Eyrieux-Valence B (34-33)
Saint Egrève-Guilherand Granges (31-44)
Loriol-Saint Chamond (26-23)
Stade Clermontois-Aix en Savoie (26-36)
Montélimar-Albertville (27-23)

Le classement de la poule 7

1-Annecy, 9 pts, +31
2-Guilherand Granges, 8 pts, +20
3-Rhône Eyrieux, 8 pts, +12
4-Loriol, 7 pts, +12
5-Aix en Savoie, 7 pts, +8
6-Valence B, 7 pts, +4
7-Saint Priest, 7 pts, -5
8-Montélimar, 25 pts, -11
9-Saint Egrève, 5 pts, -13
10-Saint Chamond, 3 pts, -11
11-Stade Clermontois, 3 pts, -16
12-Albertville, 3 pts, -25

Les matches d’Annecy Handball

Nationale 3 : Annecy-Saint Priest (34-27)
Prénationale : Meylan-Annecy B (25-24)
Honneur régional : Annecy C-Aix en Savoie C (26-42)
Féminines : Annecy-Rumilly (27-19)
-18 France : Entente Beaujolaise-Bassin Annécien (32-26)
-18 AURA : Annecy-La Fillière (37-27)
-18 territorial : Annecy B-Cruseilles (24-19)
-16 AURA : Bassin Annécien-Bassin Grenoblois (36-26)
-15 territorial : Annecy-Rumilly (28-15)
-13 AURA : Bassin Annécien-La Fillière (33-14)
-13 garçons territorial : Annemasse 2-Annecy 1 (3-17)
-13 garçons territorial : CSAV 1-Annecy 2 (30-8)
-13 filles territorial : Annecy-Ambérieu (8-10)
-11 : Pays Rochois-Annecy 1 (2-16)

This browser does not support PDFs. Please download the PDF to view it: Download PDF.

Dans cet article