Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Dans une belle ambiance aux Prés Riants, Aix en Savoie a conforté son invincibilité à domicile et revient à une victoire d'Annecy...

---------- Revivez le LIVE AUDIO du match en cliquant ici ----------

Le gymnase des Prés Riants, rénové il y a quelques mois avec une tribune supplémentaire, était presque rempli samedi soir à Aix les Bains. 450 spectateurs étaient venus assistés au derby entre Aix en Savoie et Annecy Handball dans une belle ambiance, rythmée par le kop local des Ultras.

Comme prévu, la rencontre était engagée du début à la fin avec des défenses agressives et intelligentes. Pendant les premières minutes, l’attaque placée aixoise était quasiment systématiquement sous la menace du refus de jeu mais trouvait les filets adverses grâce aux tirs puissants et placés de Chalmandirer et Léger ou à des récupérations arrachées (5-4, 10e). Frustrant de ne pas voir les efforts défensifs récompensés comme il se doit.

Aix les Bains semblait plutôt avoir la main en début de partie (8-6, 17e) mais la meilleure défense de la poule montait encore l’intensité à l’image des contres de Jalil Kouzmet et des arrêts de Jean Luc Hajicek (10 unités à 50% dans le premier acte). Le premier rush annécien était la conséquence de ces ballons gagnés et de la transition qui en découlait : Jalil Kouzmet, Tom Vinatier, Gauthier Floner et Alex Geiling validaient ainsi un 5-1 juste avant la pause (9-11, 29e).

Un temps d’hésitation au retour des vestiaires et nos Rouges maintenaient l’écart (14-16, 38e). Un excès d’enthousiasme mal maîtrisé générait plusieurs pertes de balles et gâchait les occasions de +3. Fatal face à un adversaire expérimenté au collectif huilé et au mental infaillible : Aix en Savoie relançait le chassé croisé (18-18, 45e) et sortait même un 10-5 en quinze minutes (24-21, 54e). Quatre joueurs plutôt discrets en première période sortaient du bois pour faire la différence. D’abord l’arrière gauche Georgen qui alignait trois buts longue distance consécutif, l’ailier gauche Robert avec deux buts en angle fermé et le gardien Thauvin revanchard après une première mi-temps ratée (un seul arrêt en vingt cinq minutes).

Les joueurs de Benoît Boucher et Willy Alili ne lâchaient rien et revenaient à une longueur (24-23, 56e) pour offrir un money time digne de ce beau derby au public des Prés Riants. C’est alors que Thauvin décida du sort de la rencontre en stoppant de façon très spectaculaire deux tirs à six mètres de Bastien Chevarin et Adrien Donnat alors que son équipe évoluait en infériorité numérique (25-23). A noter que les visiteurs n'ont pris que 39 tirs samedi soir, de loin le plus faible total de la saison annécienne...

Aix en Savoie pouvait célébrer et même communier avec son kop après le buzzer et savourer cette cinquième victoire sur les six dernières journées et son invincibilité à domicile portée à neuf unités cette saison (huit victoires, un nul). Avec la défaite de Saint Priest à Guilherand Granges dimanche après-midi, Annecy conserve sa deuxième place avec deux points d’avance sur le trio Aix en Savoie, Saint Priest et Loriol à quatre journées de la fin. Les coéquipiers de Stan Renson ont leur destin entre leurs mains pour aller chercher un barrage d’accession le 8 juin contre un autre deuxième de poule (lieu encore à définir après le désistement de Chaumont) ; la première place semblant promise à Guilherand Granges qui compte trois points d’avance et reste sur onze victoires consécutives.

La dynamique n’est pas fameuse pour nos Rouges (quatre victoires, un nul et trois défaites sur les huit dernières journées) mais il s’agit désormais de se mettre en mode playoffs ou élimination directe, considérer chaque match qui se présente comme un match couperet car le prochain faux pas laisserait la main aux concurrents directs. La réception du Stade Clermontois samedi à Chatenoud serait ainsi un seizième de finale à ne pas manquer (avant d’essayer de poursuivre le chemin à Rhône Eyrieux pour le huitième, contre Saint Egrève pour le quart, à Loriol pour la demie et – espérons-le – le barrage d’accession comme finale).

La feuille de stat' est en dessous de la bannière Partenaires...

La 18ème journée de Nationale 3

Aix en Savoie-Annecy (25-23)
Guilherand Granges-Saint Priest (26-25)
Stade Clermontois-Loriol (26-35)
Rhône Eyrieux-Saint Egrève (35-35)
Valence B-Albertville (35-32)
Saint Chamond-Montélimar (31-25)

Le classement de la poule 7

1-Guilherand Granges, 48 pts, +58
2-Annecy, 45 pts, +102
3-Aix en Savoie, 43 pts, +54
4-Saint Priest, 43 pts, +48
5-Loriol, 43 pts, +57
6-Saint Egrève, 39 pts, +26
7-Valence B, 39 pts, +27
8-Rhône Eyrieux, 36 pts, +11
9-Stade Clermontois, 26 pts, -128
10-Saint Chamond, 25 pts, -56
11-Albertville, 23 pts, -90
12-Montélimar, 22 pts, -101

Les matches d’Annecy Handball

Nationale 3 : Aix en Savoie-Annecy (25-23)
-18 France : Bassin Annécien-Bassin Grenoblois (23-31)

This browser does not support PDFs. Please download the PDF to view it: Download PDF.

Dans cet article